19-02-2016 - Intervention de Christophe Mounier, agent forestier

 

Christophe MOUNIER a aimablement répondu à l’invitation de l’association la Bouquinerie Crouseilloune. Et ce vendredi 19 février en soirée, il réalisait un brillant exposé sur l’Office Nationale des Forêt. Cette conférence abordait en premier lieu l’organisation de l’ONF pour détailler ensuite ses missions.

La gestion des forêts domaniales, une préoccupation très ancienne
L’administration des eaux et forêts est très ancienne. Dès le 14ème siècle, des ordonnances royales règlent la surveillance du domaine dans les matières forestières, des eaux et de la chasse. Aujourd’hui, l’office national des forêts (ONF) est un établissement public placé sous la double tutelle du ministère de l’agriculture et du ministère de l’écologie.

L’ONF, un établissement public
Les auditeurs ont ainsi appris que l’office national des forêts était administré par un conseil d'administration dont le champ de compétences est défini par un Code forestier. Le président et les membres sont nommés par décret du Gouvernement et Christian Dubreuil, le directeur général actuel, a été nommé en conseil des ministres. La montagne ardéchoise est rattachée à la direction territoriale Rhône-Alpes et gérée par une des 51 agences territoriales, l’agence de Drôme/Ardèche dont les bureaux sont fixés à Valence. Sur le terrain, Christophe MOUNIER, agent forestier, reste l’interlocuteur direct des élus municipaux sur la montagne ardéchoise. Son poste est fixé à Usclades-et-Rieutord.

Des forêts concentrées vers l’Est du pays
En France, l’ONF assure la gestion de 10 millions d’hectares de forêts publiques (forêts de l’Etat et forêts des collectivités). En Rhône-Alpes, la forêt s'étend sur plus d'un million et demi d'hectares, dont l'ONF gère environ le tiers. Le territoire de la commune de Cros-de-Géorand est constitué de 39% de forêts avec 390 hectares de forêts communales. En Rhône-Alpes, les résineux (sapin, épicéa, pin, douglas, mélèze) et feuillus (hêtre, chêne, châtaigner) sont représentés à part égale et co-existent souvent sous forme de mélange comme dans les hêtraie-sapinières subalpines de la montagne ardéchoise.

L’action des forestiers s’articule autour de trois piliers.
La gestion durable des forêts est fondée sur trois piliers : la production de bois, la protection de l’environnement et l’accueil du public. L’ONF tire une partie de ses ressources financières d’une bonne gestion des coupes de bois des forêts domaniales. Mais, l’ONF est aussi à l’initiative d’observations scientifiques des écosystèmes forestiers, réalisées sur une longue durée, afin de s’adapter aux changements climatiques, économiques et sociaux. Enfin, les forêts font l’objet d’aménagements pour l’accueil du public. Sur la montagne ardéchoise : « Le sentier du partage » et le sentier « l’eau et sa force » ont été réalisés avec un partenariat ONF. Pour chaque action engagée avec une commune, un protocole est rédigé. Depuis quelques années, l’ONF développe des prestations de service en direction des propriétaires de bois privés.

Un auditoire attentif et des échanges enrichissants
Le débat s’est engagé sur le constat de nombreuses petites parcelles boisées à l’abandon. Bernadette Roche, élue départementale présente à cette soirée, a souligné la volonté du département d’apporter un soutien aux petits propriétaires pour une meilleure gestion. En effet, exploiter et valoriser le bois dans les Monts d’Ardèche constitue un véritable défi. Routes étroite, pentes fortes, morcellement des terres, autant de difficultés à surmonter pour les propriétaires de bois. Bernadette Roche a rappelé l’existence de la bourse foncière forestière (B2F Ardèche), qui permet de connaître et localiser les parcelles à la vente et à l’échange, ainsi que les recherches de foncier des particuliers. Le département met en place des aides dans le cadre d’échanges amiables, d’achat de petites parcelles forestières ou d’acquisition de parts de groupements forestiers en sachant que les résorptions d’indivisions sont désormais éligibles elles aussi. Pour en savoir plus consultez le site B2F Ardèche.

Une soirée passionnante.
Après une agréable collation proposée par la Bouquinerie Crouseilloune, une lune bien pleine et un froid vif attendaient les personnes. Qui sait ??? Sur le chemin du retour, les ombres portées des sapins prenaient peut-être un autre sens.