23/24-04-2016 - De ferme en ferme

Une visite au Pré de Mazan

 

Les 23 et 24 avril dernier, il était possible de visiter la ferme du Pré de Mazan à Cros-de-Géorand. Denis et François se relayaient pour accompagner les 410 visiteurs venus, malgré la pluie, de toute l’Ardèche, mais aussi de Haute-Loire et même de la Drôme.

Si vous avez parcouru la ferme avec Denis Jouffre, vous avez ressenti toute la plénitude du lieu. Il vous invite à porter le regard au loin sur les sucs et alors que vous contemplez la majesté des roches basaltiques, Denis vous apprend que c’est une richesse pour l’équilibre des prairies aux terres limoneuses. Alors, vous observez les prés et la diversité de la flore subalpine classée comme une des plus importantes d’Europe. Vous imaginez les 18 vaches se délectant d’un foin parfumé ou d’une herbe goûteuse. Dans ce cycle harmonieux, Denis n’oublie pas de mentionner comment « il rend à la terre ce qu’il a pris », avec l’épandage des bouses de vaches. Une petite ferme avec une organisation fine qui a été remarquée par le réseau Agriculture Durable de Moyenne Montagne pour sa très bonne gestion de l’herbe. A l’étable, les vaches ne s’effarouchent nullement devant ce déferlement de visiteurs. Non, elles vous accueillent avec calme et semblent s’intéresser à l’événement autant que vous.

Cette ferme fondée en 1215 par les moines de l’Abbaye de Mazan avait à l’époque pour mission de fournir 45 livres de fromages au couvent de l’Abbaye de Mazan. François Jouffre a décidé de continuer l’exploitation menée par la famille Jouffre depuis 1865. Et il renoue avec 800 ans d’histoire en réintroduisant un atelier de fabrication fromagère. Durant ces deux journées « de ferme en ferme »,. Denis, Isabelle et François avaient réuni une équipe de huit bénévoles pour accueillir tous les visiteurs. Depuis le parking, ou Dominique vous attendait sous un parapluie. Puis dans la salle d’accueil où Clément alimentait le poële à bois. Après la visite, Alexandre dévoilait les secrets du fromager vous permettant d’apprécier la dégustation. Au final, dans le petit magasin, un jeune duo vous servait les bons produits laitiers Agriculture Biologique de la ferme. Le dimanche soir, au Pré de Mazan, on se pose, épuisé mais heureux. La réserve de fromages a vraiment diminué, quel succès !