10 11 2017 - Henri Klinz, son enquête sur l’affaire Conty

  

Une centaine de personnes est venue écouter Henri Klinz ce vendredi 10 novembre à Cros-de-Géorand. Quarante ans après les évènements, les habitants de la montagne ardéchoise restent dans l’émoi et le questionnement concernant cette « affaire Conty ».

Henri Klinz retrace les faits : En 1966, l'ouvrier fraiseur grenoblois Pierre Conty rêve de grands espaces. Il s'installe à Antraigues, où il vit de petits boulots. Après 1968, il crée à Rochebesse une communauté anarchiste. Ses membres élèvent des chèvres. Au pays, on déplore peu à peu des vols et des cambriolages. Et le 24 août 1977, tout bascule. Pierre Conty braque le Crédit agricole de Villefort avec deux comparses, Jean-Philippe Mouillot et Stéphane Viaux-Peccate.
Avec leur butin équivalent à 8 000 euros, ils repartent vers l'Ardèche. Par hasard, leur DS croise une estafette de gendarmerie dont les deux occupants ne savent rien du vol à main armée. Conty tire sur le gendarme Dany Luczak (21 ans), qui meurt à l'hôpital le 20 septembre. Son collègue, Henri Klinz (25 ans), est tenu en joue par Viaux-Peccate. Conty ordonne de l'abattre. Son complice hésite. Cela suffit au gendarme pour sauver sa peau en roulant dans un fossé. La cavale meurtrière se poursuit. A Pont-de-Labeaume, la DS heurte une Peugeot. Roland Malosse, commerçant, et son fils Cyprien sont tués par Conty.
Les habitants ont écouté avec beaucoup d’attention le déroulé de l’enquête réalisée par le gendarme retraité, Henri Klinz, survivant en août 1977 des «tueurs fous de l'Ardèche». Henri Klinz a 65 ans aujourd'hui. Pour vaincre un écrasant sentiment d’incompréhension, il a patiemment recoupé les faits et recueilli de nombreux témoignages. Son exposé a suscité un vif intérêt et les auditeurs ont largement souhaité découvrir tous les détails de cette enquête. Ainsi la soirée s’est terminée par une longue séance de dédicaces de son livre.
«Les Tueurs fous de l'Ardèche : Affaire Conty, je témoigne», par Henri Klinz, est disponible dans les Fnac et les librairies d'Ardèche.