La neige du coucou !

Les hébergeurs pouvaient toujours prédire de la neige à leurs hôtes pour le lendemain ; ce samedi, les vacanciers bienheureux s’étaient régalés en randonnées à pieds ou à vélo. Et l’ambiance autour de la table était des plus décontractée. Cette blague concernant une éventuelle chute de neige ajoutait à la bonne ambiance générale du soir.

 

Aussi, le dimanche matin, un regard incrédule scrutait la montagne ardéchoise. Se pouvait-il qu’une couche de neige si épaisse recouvre la route du retour en plein mois de mai ? Les bâtons d’accotement orange avait été rangés. Et bien des véhicules n’étaient plus équipés de pneus neige. Certains ébahis affirmaient les avoir ôter depuis quelques jours à peine. Ce dimanche 13 mai, les agents communaux ont ressorti le chasse-neige pour permettre aux résidences secondaires, aux vacanciers et aux habitants d’emprunter la route. Et chacun a remis son bonnet et ses bottes fourrées pour affronter la froidure tardive.

 

On s’enfonçait jusqu’au genou dans les prairies du Cros-de-Géorand. Quel malheur que ces arbres brisés par le poids d’une neige chargée en eau ! Quel contraste que ces arbres au jeune feuillage éclatant dans la blancheur pimpante ! Les crouseillous ont entendu le coucou.

 

Souhaitons que cette neige signe la fin de l’hiver sur le plateau ardéchois..