Collecte du lait de 6 exploitations de Cros de Géorand 

Pascal ROBERT mène son exploitation à Loustau-Nou. En 1995, il est sollicité par la laiterie Carrier pour réaliser une petite tournée sur Mazan, un secteur difficile, où seuls de petits camions peuvent s’aventurer. Dans les années 2000, il reprend progressivement les tournées effectuées par Jean GARDES et Laurent GANDON. Aujourd’hui encore, Thibault et Pascal ROBERT réalisent la collecte du lait sur la commune de Cros-de-Géorand.

 

La collecte se fait trois jours par semaine. Les lundis, mercredis et vendredis. Sur les quinze exploitations de la commune de Cros-de-Géorand, six fournissent du lait à la laiterie Carrier.

 

La ferme du Bout tenue par Jean-Paul BEQUE, la ferme de Sebeyroux gérée par Roland LAVASTRE et la ferme de Meunier exploitée par Mireille et Denis LAURENT produisent du lait en conventionnel.

 

La ferme de Chantegrenouille, dirigée par Philippe et Pascal LAURENT, la ferme du Merle conduite par Alexia et Jean-Paul ARCIS et la ferme du Pré de Mazan reprise récemment par Camille PREVOST et François JOUFFRE fournissent du lait sous label AB.

 

Deux camions circulent pour réaliser ces collectes sur le secteur des Sucs avec 10 fermes en bio et 10 fermes en conventionnel. Il faut compter environ 4h pour une tournée quand tout va bien. Oui quand tout va bien ! Car l’hiver, le ramasseur de lait s’enquiert toujours des conditions de circulation. Il arrive qu’il se cale sur les horaires du déneigeur pour réussir à descendre les petites routes communales très pentues au meilleur moment, avec la crainte de « partir en luge ». Ou bien d’avancer sur la route battue par la burle juste derrière la fraise qui progresse lentement pour pouvoir atteindre une ferme. Dans ces conditions, atteindre une ferme peut prendre une demi-journée. L’été la tournée est programmée la nuit. En effet, en commençant vers une heure du matin, le lait est livré à l’aurore ce qui permet à la laiterie Carrier de transformer aussitôt le lait (yaourts, fromages, …).

 

Ce complément d’activité a permis dans un premier temps de conforter le fonctionnement de la ferme de Pascal ROBERT. En 2021, cette exploitation fonctionne en GAEC avec Mme ROBERT et sa belle-fille. Aujourd’hui la collecte du lait consiste en 3 tournées pour les laiteries Carrier et Gérentes et représente 4 emplois sur le plateau ardéchois.