La Gazette Crouseilloune

Tout ce qui est à venir et tout ce qui s'est passé à Cros de Géorand.

 

 

Actualités et ce qui est à venir...

 

Une autre façon de faire ses courses...

Les chèvres se tarissent et Jérémy, le castanéïculteur va aux châtaigniers. Les brebis se tarissent et Maud, la fromagère veille sur son troupeau en gestation. L’automne est là. Les matinées sont plus fraîches, les clients un peu frileux. Jusqu’au printemps, il n’y aura plus de marché le samedi matin sur la place de Cros de Géorand.

 

Qu’à cela ne tienne… L’épicerie du village proposera des produits de nos fermes. Et si vous le souhaitez, n’hésitez pas à passer commande pour vos fruits et légumes, car Coralie et Sébastien se feront un plaisir de vous fournir ce dont vous avez besoin.

 

Les producteurs du marché vous donnent rendez-vous le samedi 20 avril 2024. A bientôt !


Massage bien-être à partir d’octobre

Octobre : Ce mois est ainsi appelé parce qu’il était le huitième mois de l’année dans le calendrier de Romulus. Dans les premiers jours de ce mois, les Egyptiens célébraient une fête qu’ils appelaient la fête du bâton du soleil, supposant, disait-on, que cet astre avait besoin de soutien après l’équinoxe d’automne.

 

C’est bien de soutien qu’il s’agit en cette rentrée avec cette nouvelle proposition sur la montagne ardéchoise à Cros de Géorand.

 

A partir du samedi 21 octobre, Béatrice Martin propose des massages bien-être selon trois approches différentes :

 

    • Massage AMMA ASSIS, un massage habillé, de la tête au dos en passant par les cervicales, les bras et les mains, « calmer par le toucher ».

 

    • Massage CALIFORNIEN, un massage de tout le corps aux huiles pour une grande relaxation.

 

    • Massage TUINA DES EMOTIONS, un massage et des pressions d’acuponcture pour stimuler ou abaisser les émotions.

 

    • Massage Bébé et Enfant, en présence des parents, pour favoriser le développement, le sommeil, la digestion.

 

Se sentir bien, prendre soin de soi, pour prendre soin des autres. 

 

Contact 07 70 44 12 55 ou beautebienetre195@gmail.com.


Petite et indispensable, une épicerie de proximité

« Tout est loin ! Il faut une heure pour rejoindre Aubenas ou Le Puy en Velay et le carburant a tellement augmenté ! » nous dit Catherine. « Maintenant, je fais toutes mes courses au village, quel confort » surenchérit Marie-Hélène.

Une porte s’ouvre sur la petite épicerie de village. Au commerce "Le Géorand", vous trouvez une solide base en épicerie sèche, un coin dédié aux produits détergent et hygiène ainsi qu’une desserte des quatre saisons pour des fruits et légumes. Les gérants, Coralie et Sébastien Buzzi souhaitent donner place petit à petit aux produits locaux.

Coralie précise : « Il est possible pour nos clients de se fournir en quantité plus importante (par exemple un gros sac de pommes de terre) en anticipant par une commande. » Elle ajoute : « Pour les habitants, nous avons compris qu’il fallait jouer la carte de la proximité en proposant des services comme la possibilité de commander le pain la veille pour le lendemain, ou bien encore la fourniture de recharges butagaz. Nous offrons aussi une large plage horaire pour permettre à chacun de faire ses emplettes, du mardi au samedi de 8h00 à 11h00 et de 15h00 à 18h00, ainsi que le dimanche matin avec les croissants (sur commande bien sûr).

Le bar/restaurant/épicerie/chambres d’hôtes lancé par la commune de Cros-de-Géorand en septembre 2022 a conquis les habitants. Ils se retrouvent autour d’un café en venant chercher leur baguette ou une pizza.

Contact : 07 66 12 39 70 – legeorand@gmail.com


Un nouveau commerce au village…

Parce que nous étions persuadés que le maintien de notre population et le bien-être de tous passent par la qualité du service et sa dimension humaine nous souhaitions réfléchir à l’implantation d’un commerce de proximité.

 

L’équipe municipale s’y était engagée, un lieu a été choisi, les travaux ont commencé.

 

Sachant qu’une épicerie dans nos petits pays isolés repose sur une notion de service sans garantie d’une recette suffisante pour en vivre ; et sachant que la pluriactivité est le lot de bon nombre d’actifs sur la montagne, le Conseil Municipal a élaboré un projet viable, avec l’objectif de permettre à deux amis, un couple, une famille, … de s’installer durablement et de dégager un revenu stable. 

 

La structure en cours de réhabilitation est aménagée pour combiner de multiples activités. Le bâtiment qui va être proposé à la location a été conçu pour recevoir :

 

    • un café/bar,

    • un restaurant,

    • une épicerie

    • cinq chambres d’hôtes,

    • un appartement pour les futurs commerçants.

 

Notre village est dynamique. Il lui manque aujourd’hui un espace convivial : « le café du village ». La commission « commerce » a défini des attentes qui s’avèrent être très proches de la charte Bistrot de pays avec ces points forts : convivialité, authenticité, solidarité. 

 

C’est ainsi que s’est construit petit à petit un cahier des charges pour un appel à projet. Il nous a paru important, par exemple :

 

Pour l’épicerie qu’il y ait des denrées de première nécessité telles que : épicerie sèche et conserverie, quelques produits d’entretien et d’hygiène, crèmerie, produits frais (beurre, lait, …), des produits locaux (fromages et autres, selon prospection), des fruits et légumes en accord avec le commerçant du marché, un dépôt de pain, le Journal « le Dauphiné » - au moins l’édition du dimanche, un point relais pour les colis, ...

Pour le café du village, il nous paraît intéressant de prévoir un coin Info Tourisme, des jeux de société à disposition (cartes, dés, scrabble), une possibilité de restauration rapide à toute heure (sandwich ou autres)

 

Pour le restaurant, le label « Bistrot de Pays » correspond bien à notre éthique en privilégiant les produits en circuit court dans l’assiette et nous souhaiterions que cet établissement réponde à des attentes variées telles que menu plat du jour, menu ouvrier, menu groupe, menu banquet, menu type tapas, plats à emporter sur commande

 

Ce futur commerce, idéalement situé près du dernier commerce en activité à Cros de Géorand pourra s’appuyer sur la clientèle existante et inversement la boucherie-charcuterie Moulin bénéficiera du dynamisme de son voisin dans un système gagnant-gagnant.


Un livre brûlant : Hors gel

La majeure partie de sa bibliographie est déjà disponible à la bibliothèque de Cros-de-Géorand. Et aujourd’hui, avec presque vingt ans d’écriture, Emmanuelle SALASC vient de sortir son dernier roman « Hors gel ». L’autrice a offert cet ouvrage aux lecteurs de Cros-de-Géorand.

 

Ce roman de légère anticipation dont l’action se situe en 2056, vous entraîne au bord de l’extrême.

Dans une vallée d’altitude, une sirène sonne, réactivant une peur ancienne. Au-dessus du village, dans le ventre du glacier, une poche d’eau sous pression menace de se rompre. Peu de temps auparavant, Clémence, disparue depuis des années, a appelé sa soeur jumelle, Lucie, pour lui demander de la cacher dans la grange familiale isolée qu’elle habite, juste en dessous du glacier.

 

Hors gel, nous plonge au coeur d’une sombre dystopie et d’un drame familiale déchirant. Deux peurs : la peur ancestrale et collective de la catastrophe que pourrait provoquer la rupture du glacier, et la peur plus intime, familiale, de Lucie vis-à-vis de sa soeur jumelle, une peur ancrée depuis longtemps dans la mémoire profonde de Lucie. 

 

Nous avons aimé ce roman et partageons l’enthousiasme de Marine Landrot :« Par son écriture d’une limpidité saisissante, où les fulgurances coulent de source et charrient une sensibilité vive, où le réalisme le plus cru est soudain baigné de féerie, où le sordide est cicatrisé par le surnaturel, Emmanuelle Salasc révèle la force cachée de ce phénomène de désagrégation intime, en synchronie avec l’anéantissement de la planète. La beauté du roman vient de cette promesse de renouveau, enfouie sous la peur. »

 

Ce livre est disponible en prêt à la bibliothèque de Cros-de-Géorand. Vous pouvez aussi le trouver en librairie : « Hors gel » Emmanuelle SALASC – EAN 9782818052044 -

Éd. P.O.L. 


Menuisier de père en fils

Enfant du pays, né à Cros-de-Géorand, Vincent ASTIER a aujourd’hui 38 ans. Enfant, il suit Alain, son père, à l’atelier de menuiserie et sur les chantiers : « à 8 ans, je savais déjà piquer le genêt pour restaurer les toitures. » Il se revoit petit garçon perché sur un toit : « Je figure même dans un reportage pour Chefs d’œuvres en péril, une émission animée par Pierre de Lagarde, le Stéphane Bern des années 80 ». 

Vincent n’a pas de goût pour les études. Il se sent bien au milieu des planches, avec les petits tas de sciure et les collines de copeaux qui parfument la menuiserie. Avec son père, il apprend toutes les ficelles du métier : l’affûtage des outils, le balancement d’un escalier, les différents assemblages, … Il s’applique sur la dégauchisseuse, la raboteuse, les scies, … Et ainsi grandissant, le fils rejoint son père. Ils font équipe. Entre autres travaux de menuiserie, ils réalisent des maisons à ossature bois en sapin et douglas de pays, répondant ainsi à une demande locale de construction.

Mais, le 5 août 2020, Alain est emporté par la maladie. « il fallait continuer, ne pas lâcher ». Aujourd’hui Vincent conduit l’entreprise ASTIER tout seul. Il vient d’achever une maison à Usclades. 

Passionné par ce matériau écologique  qui est l’un des matériaux les plus anciens, Vincent aime travailler le bois pour la construction et l’ameublement mais aussi dans des domaines plus inattendus. Aujourd’hui, il consacre du temps à la restauration d’une voiture des années 30, une Hotchkiss. Ces anciens modèles étaient conçus avec une armature en bois galbée cintrée sur laquelle la carrosserie était clouée. Vincent s’attèle avec plaisir et prouesse à cette restauration.

Et ses projets ? Essayer de créer une ou plusieurs Tiny Houses, vous savez cette sorte de mini-maison à mi-chemin entre la roulotte et la maison tout confort. Ce type de construction suscite actuellement beaucoup d’engouement. Avec son père, Vincent avait élaboré une roulotte, alors si le temps le permet, imaginer une Tiny House ce serait sympa… une roulotte des temps modernes. Mais ça, c’est une autre histoire…


Blessure d’âme d’un soldat du feu

Quand en 2018, Eric GOUVERNET s’installe avec sa famille à Cros-de-Géorand, il effectue un retour nécessaire à ses racines.

 

« J’ai appliqué à la lettre cette maxime : si tu ne sais plus où tu vas, regarde d'où tu viens. Mes aïeules étaient de Chaffour. J’ai été élevé en partie par ma grand-mère maternelle, une autre génération, solide. C’est là sur le plateau ardéchois que je suis revenu quand tout s’est écroulé ».


Eric GOUVERNET témoigne avec sincérité et simplicité de sa lente reconstruction après ce jour de Mai 2017, où après une intervention d’urgence, sa vie part en mille morceaux face à la violence des évènements. Il expose dans son récit l’engagement au quotidien des sapeurs-pompiers, leur professionnalisme.


Mais son livre est bien plus que cela. Il est un cri, une alarme qui nous rappelle que « sous chaque tenue de sapeur-pompier, il y a un être humain qui peut être blessé ». C’est cette blessure si profonde que nous sommes amenés à toucher, à sentir dans les propos d’Eric GOUVERNET.  Il nous fait cheminer avec lui sur les sentiers de la guérison, de l’acceptation aussi. Et parmi les remèdes, figure en bonne place la montagne ardéchoise !


« Blessure d’âme d’un soldat du feu » d’Eric GOUVERNET – Ed. L’Hamattan est en vente en librairie.

      

... et ce qui s'est passé

 

Une nouvelle saison pour la pêche ! 

 

200 kg de truites arc-en-ciel, financés par la fédération de pêche de l'Ardèche ont été lâchés le 22 février aux plans d'eaux fédéraux de la Palisse et du Gage...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

 

Les vœux du maire.

Enthousiasme et continuité, les réalisations 2023 et les projets 2024. 

 

Ce samedi 27 janvier, le Maire, Sébastien PRADIER,  et ses conseillers avaient invité les habitants à la cérémonie des vœux...

Lire la suite...

 

Fêter l’hiver, célébrer Noël avec la chorale Résonance !.

 

Ils oscillaient entre regret et soulagement. Regret de ne pas profiter d’un merveilleux paysage enneigé...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

 

La lumière dans tous ses états.

 

Tel était le thème lancé pour le 10ème concours photo organisé par la bouquinerie crouseilloune, l’association qui gère et anime la bibliothèque municipale...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

 

 

L’association ADDSNA fête ses 50 ans.

 

L’association départementale pour le développement du ski nordique en Ardèche a été créée le 18 octobre 1973...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

 

11 novembre, une cérémonie émouvante.

 

Sébastien PRADIER a remercié les personnes pour leur présence, les anciens combattants du comité local FNACA présidé par M. CHARRE...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

 

 Le Montfol, les pieds dans l’eau.

 

Ce samedi 26 août, les agents de l’EPAGE Loire-Lignon de l’antenne de Coucouron conviaient les habitants à découvrir la zone humide des sources du Tauron...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

 

 Concours de pétanque.

 

Ce samedi 22 avril, le Comité des Jeunes a rassemblé 50 équipes sur la place de Cros de Géorand. Les joueurs ont profité...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

     

 Choisir les exploitants d'un commerce multiservice, toute une démarche...

 

Lors de l’inauguration du nouveau commerce du village, Sébastien Pradier, Maire, a rappelé  les critères retenus pour le choix des exploitants...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

  

Inauguration du commerce Le Géorand.

 

Ce samedi 17 juin, Sébastien Pradier, Maire, a coupé le ruban entouré et soutenu par Patrick Leverino, sous-préfet de l’Ardèche...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

  

Inauguration de la Halle de La Palisse.

 

Samedi 17 juin, le maire de Cros de Géorand, Sébastien Pradier, a inauguré la nouvelle Halle de La Palisse...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

  

Agriculteurs engagés sur un contrat agro-environnemental

 

Les exploitants participants à une visite de prairie à Cros-de-Géorand chez Pascal Laurent du GAEC de Rognon...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

  

Une Centenaire au Cros de Géorand

 

C’est avec une immense joie que Sébastien Pradier, Maire du Cros de Géorand, et les membres du CCAS ont accueillis...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

 

  Jouvence du Comité des Jeunes

 

La limite supérieure de la tranche d'âge appelée « la jeunesse » varie selon les cultures...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

  

Plantation au sommet

 

Ce samedi 8 avril, la Ferme du Pré de Mazan organisait un chantier participatif pour planter une haie de 300 arbres...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

  

Casse-Croûte au bord de l’eau

 

Ils étaient une centaine et certains venus de loin, de la Drôme, de la Basse Ardèche pour goûter au plaisir de se retrouver autour d’un bon casse-croûte...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

 

Nostalgie quand tu nous tiens !

 

Focus sur cette quatre-chevaux qui s’arrête à Cros de Géorand sous quelques flocons. Elle s’est garée là...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

           

Des haies sur la prairie.

 

Armés de pelles et de pioches, les élèves en BPREA Caprin ont quitté le centre de formation Olivier de Serres...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

           

Nouveau commerce, le chantier s’achève. 

 

Ce vendredi 17 mars, les entrepreneurs ayant oeuvré à la réhabilitation du bâtiment « anciennement maison Moulin »...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

           

19 mars, une émotion perceptible lors de la cérémonie. 

 

Ce dimanche 19 mars, journée nationale du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

  

Des produits médaillés pour la boucherie-charcuterie Didier Moulin. 

 

Côté boucherie : La qualité est au rendez-vous. Actuellement et jusqu’en juin, l’étal propose Le fin gras de Mézenc...

Lire la suite... 

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

  

De fil en aiguille, une initiation à la couture. 

 

L’association « atelier créativité » a rassemblé cinq adultes et trois enfants pour un après-midi d’initiation...

Lire la suite...

 

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

         

Assemblée générale de l'AAPPMA. 

 

Dimanche 26 février 2023, l’Association Agrée de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques tenait son assemblée générale...

Lire la suite...

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

         

Les voeux du maire et titre de maire honoraire à Françoise Laurent. 

 

Samedi 7 janvier le conseil municipal renouait avec la traditionnelle cérémonie des vœux... 

Lire la suite...

 

ARCHIVES 2022

Voir les archives 2022

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

  

ARCHIVES 2021

Voir les archives 2021

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

 

 ARCHIVES 2020

Voir les archives 2020

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

 

 ARCHIVES 2019

Voir les archives 2019

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

 

 ARCHIVES 2018

Voir les archives 2018

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

 

 ARCHIVES 2017

Voir les archives 2017 

  

 -+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

 

 ARCHIVES 2016

 Voir les archives de 2016

 

-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-

 

 ARCHIVES 2015 

Voir les archives de 2015